• vendredi041

    bonjour à tous

    on fête les

     

    Les Jean-François sont des hommes équilibrés et calmes qui placent l'harmonie familiale et la fidélité en amitié au-dessus de toute chose. Ils sont enjoués et naturellement soucieux du bonheur de leur entourage, si bien que leur compagnie est très recherchée. Méditatifs, ils aiment toutefois à se réserver des plages de solitude

    Si le jour de Saint-Fargeau la lune se fait dans l'eau, le reste du mois est beau.
    S'il pleut le jour de Saint-Cyr, le vin diminue jusqu'à la tire.
    S'il pleut à la Saint-Gervais, pour les blés c'est signe mauvais.
    Pluie de Saint-Aurélien, bel avoine et mauvais foin.

    GRATIN A LA BRETONNE

     

    Ingrédients

    Pour 6 personnes:

    • 1 chou-fleur
    • 500g de tomates
    • 250g de blancs de poulet
    • 250g d'épaule de veau
    • 2 oignons
    • 1 oeuf
    • 40g de beurre
    • 40g de parmesan râpé
    • 10cl de crème
    • 2 pincées de noix de muscade râpée
    • 1 cuillère de persil haché
    • sel
    • poivre

    Préparation

    Lavez le chou-fleur et détaillez-le en bouquets. Faites-les cuire 10 minutes à l'eau bouillante salée et égouttez.

    Hachez les viandes. Emincez les oignons. Faites-les revenir 5 minutes à la poêle dans 25g de beurre. Ajoutez les viandes. Laissez cuire 10 minutes. Hors du feu, assaisonnez de sel, poivre et muscade. Incorporez la crème puis l'oeuf battu.

    Pelez les tomates et épépinez-les soigneusement.

    Préchauffez le four à 210°.

    Beurrez un plat à four à bord haut. Remplissez-le de la farce aux viandes et du chou-fleur en couches successives. Recouvrez de tomates. Saupoudrez de parmesan et de poivre moulu. Enfournez et laissez gratiner 30 minutes.

    Saupoudrez de persil haché au moment de servir.

    Cinq minutes chrono

    Madeleine interpelle son mari :

    - Je descends chez la voisine lui emprunter un peu de farine…
    J’en ai pour cinq minutes !

    - D’accord, chérie ! répond le mari.

    - En attendant, sois gentil d’arroser le gigot toutes les demi-heures…

    Désespérément blonde

    Une blonde est avec son copain dans une voiture garée à l’abri des regards indiscrets.

    Ils s’embrassent tendrement et langoureusement quand le garçon lui propose :
    - Tu ne veux pas aller sur la banquette arrière ?
    La blonde fait la moue, et refuse l’invitation.
    Le garçon, courtois, ne brusque pas les choses.

    Les 2 amoureux repartent de plus belle dans des embrassades sans fin…
    Au bout de quelque temps, le garçon réitère sa proposition :
    - Tu ne veux pas aller sur la banquette arrière ?
    La blonde ne semble décidément pas d’accord.

    Le garçon reste dubitatif, car tout se passe bien et il ne comprend pas les motifs de son refus.
    Il lui demande :
    - Mais pourquoi ne veux-tu pas aller sur la banquette arrière?
    La blonde lui répond :
    - Parce que je préfère rester avec toi !!!


    20 commentaires
  • Sanstitre3

    bonjour à tous

    les Voir l'image à l'échellesont fêtées en ce jour

    Patiente et d'une profonde lucidité lorsque Germaine veut découvrir des choses cachées qui l'attirent tant.
    Germaine a un instinct extraordinaire et fantaisiste, mais elle a horreur des routines.
    Quelque peu orgueilleuse, Germaine aime tout de même repousser les limites.
    Germaine apprécie les grands projets et respecte le droit des autres.
    Ne craignant pas d'exercer son autorité, Germaine  possède une vie intérieure riche.

    À la Saint-Augustin, le soleil a grillé le serpolet et le thym.
    Pluie de Saint-Guy, c'est tout l'an qui rit.

    CHARLOTTE AUX POMMES ET AU RHUM


     

    CHARLOTTE AUX POMMES ET AU RHUM

    Ingrédients

    Pour 6 à 8 personnes: 6 à 8 pommes

    • 50grs de beurre
    • 3 cuillères à soupe de sucre
    • 1 gousse de vanille
    • 4 cuillères à soupe de confitures d'abricots
    • 2 cuillères à soupe d'amandes moulues
    • 1dl 1/2 de rhum
    • 1dl 1/2 d'eau
    • 150grs de sucre
    • 200grs de biscuits à la cuillère.

    Préparation

    Faites chauffer le beurre, jetez-y les pommes pelées, épépinées et coupées en tranches.
    Saupoudrez de sucre, joignez la gousse de vanille. Faites cuire en remuant constamment, en compote épaisse. Retirez la vanille et joignez la confiture d'abricots et la poudre d'amandes.
    Faites un sirop avec le rhum, l'eau et le sucre.
    Taillez en biseau les biscuits qui doivent recouvrir le fond du moule à charlotte. Raccourcissez les autres à la hauteur du moule. Gardez les "débris". Tapissez le fond du moule de papier sulfurisé. Trempez rapidement les biscuits un à un dans le sirop au rhum et disposez-les sur le fond, et contre les parois, côtés bombés vers l'extérieur.
    Comblez les interstices avec les morceaux coupés. Remplissez le moule avec la compote de pommes et recouvrez des "débris" de biscuits imbibés de sirop.
    Posez une assiette sur le tout et posez un poids de 1kg par-dessus pour bien tasser la charlotte. Mettez au réfrigérateur jusqu'au lendemain.
    Dégustez!


    Toto à l’école

    La jeune institutrice donne un cours à ses élèves. Elle écrit tout en haut du tableau en se mettant sur la pointe des pieds car elle a beaucoup de texte à écrire.

    A un moment, elle est interrompue par quelqu’un qui pouffe de rire. Rapidement, la maîtresse se retourne et demande :
    - Qu’est-ce qu’il y a de drôle, Benjamin ?
    - Madame, c’est parce que j’ai vu votre jarretière.
    - Sort de la classe Benjamin ! Je ne veux plus te voir pendant trois jours, crie-t-elle.

    Puis la maîtresse se remet à écrire.

    Mais se rendant compte qu’elle a oublié d’écrire le titre de la leçon, elle se tend jusqu’au plus haut du tableau…

    Et elle est interrompue par un gloussement de rire d’un autre garçon de la classe. Toujours aussi rapidement, elle se retourne et demande :
    - Qu’est-ce qu’il y a de drôle, Kevin ?
    - Heu Madame, j’ai vu vos deux jarretières.

    A nouveau l’institutrice se met à crier :
    - Sors d’ici Kevin ! Cette fois la sanction sera plus sévère ; je ne veux plus te voir dans cette classe pendant 3 semaines !

    Quelque peu énervée et décontenancée, la maîtresse laisse tomber sa craie par terre. Elle se baisse pour la ramasser, et c’est à ce moment qu’un énorme éclat de rire résonne dans la salle.

    Elle se retourne vivement et voit que Toto s’est levé pour quitter la classe. Elle lui demande :
    - Eh bien quoi Toto ? Où vas-tu ?
    - Heu, Madame, je crois qu’après ce que je viens de voir, j’ai fini ma scolarité……


    21 commentaires
  • mercredi120

    bonjour à tous

    bonne fête à tous les

    • Elisee est généralement racé : tout son corps dégage un air de souplesse et d'élégance. Le nez est droit et modérément long, le front haut, les yeux légèrement bridés et allongés. Lorsqu'il parle, on ne peut s'empêcher de remarquer ses belles dents régulières et d'une blancheur éclatante. Le menton présente souvent une ébauche de sillon ou de fossette. Le natif reste longtemps jeune et peut, avec un peu de sagesse alimentaire et d'exercice, ne jamais avoir de problème de ligne.

    • Elisee compte parmi les êtres les plus méfiants. Pour le natif, le monde est plein d'embûches et de gens de mauvaise foi ; il s'attend à de mauvaises surprises à chaque coin de rue. Son attitude précautionneuse est d'autant plus de rigueur qu'il a peur d'être déçu et de souffrir. C'est surtout dans le domaine sentimental qu'il est rempli de méfiance et d'inquiétude. Il s'avance vers l'amour à petits pas, s'interrogeant sans cesse sur la nature exacte de ses propres sentiments et de ceux de l'autre. Le moindre signe de perturbation serait susceptible de l'affoler. Celle qui l'aimera devra constamment l'assurer de sa fidélité.

    • Elisee est un travailleur infatigable. Pour peu que ses activités aient un caractère plus ou moins altruiste, il peut fournir d'immenses efforts. Sa foi dans sa mission de faire prévaloir la justice lui permet de soulever les montagnes.

    • Elisee parvient souvent à maîtriser sa propre instabilité et à garder une attitude calme et digne. Ses rares sautes d'humeur sont brèves et sans importance. En revanche, lorsqu'il se décide à critiquer ou à railler, ses propos délibérés sont autant de flèches capables d'infliger des blessures mortelles.

    • Pétri d'idéalisme, Elisee a du mal à accepter le monde tel qu'il est. Il se cache aussi de constater ses propres faiblesses. On voit qu'il manque d'humilité et est victime d'une trop haute opinion de la nature humaine. Il serait plus heureux s'il s'inclinait comme Anatole France qui disait : "Je ne sens pas en moi l'étoffe d'un dieu si petit qu'il soit. Ma faiblesse m'est chère. Je tiens à mon imperfection comme à ma raison d'être."

    • On ne parle généralement que de l'intuition féminine. Mais Elisee n'a rien à envier aux femmes à cet égard. Son intuition est très forte. Il jauge les gens avec une rapidité et une justesse stupéfiantes. Ses antennes sont particulièrement réceptives aux petits côtés et aux failles.

    • Malgré ses réticences, le natif est positivement sociable — une sociabilité quelque peu bourgeoise. S'il aime la compagnie des gens, c'est parce qu'il est plus philanthrope que misanthrope. A vrai dire, il ne hait pas le genre humain ; il en est seulement déçu, peut-être mécontent, et souhaite sincèrement le transformer et l'améliorer.

    • Ajoutons que, grâce à son intuition pénétrante et à son penchant à sauver les gens, Elisee peut réussir brillamment dans les métiers des sciences occultes, de psychologie et de radiesthésie.

    • À la Saint-Rufin, cerises à plein jardin.
    • FONDUE DE CRUDITES

    • FONDUE DE CRUDITÉS
       

      Ingrédients

      Pour 4 personnes:

      • 1 poivron rouge
      • 1 poivron jaune
      • 4 carottes
      • 4 côtes de céleri
      • 2 courgettes
      • 1/2 avocat
      • 1 boite de thon au naturel de 220g
      • 10cl de crème fraîche
      • 50g de fromage frais
      • 8 feuilles de menthe
      • 2 branches de persil
      • 2 cuillères à soupe d'huile
      • 1 citron
      • sel
      • poivre de Cayenne

      Préparation

      Lavez les poivrons, les courgettes et les côtes de céleri. Séchez-les soigneusement. Enlevez bien toutes les graines et toutes les membranes des poivrons. Epluchez les carottes. Coupez les poivrons en grandes lamelles et les courgettes, les carottes et les côtes de céleri en longs bâtonnets.

      Préparez la sauce: égouttez le thon et mettez-le dans une assiette. Pressez le citron et versez le jus sur le thon tout en l'écrasant avec une fourchette. Ajoutez le fromage frais, la crème fraîche, l'huile, la chair du demi-avocat passée au mixer, le persil haché, les feuilles de menthe finement coupées, du sel et une pincée de Cayenne. Mélangez à la fourchette, versez la sauce dans une coupelle posée au centre d'un plat rond. Mettez les crudités autour de la coupelle en faisant alterner les couleurs.
    • L’insolent

      Un professeur déjeune à la cantine quand un étudiant vient s’asseoir en face de lui.
      Le prof lui dit avec un sourire narquois:
      – Les oiseaux et les cochons ne déjeunent pas ensemble !
      – Oh ! s’cusez, alors je m’envole, lui répond l’étudiant.

      Honteux de s’être fait avoir si bêtement, le professeur décide de le coller lors du contrôle de la semaine suivante, mais l’étudiant répond parfaitement à toutes les questions. Alors le prof lui pose un petit problème :
      -Tu es dans la rue et tu trouves deux sacs, l’un contient des billets de banque et l’autre de l’intelligence, lequel choisis-tu ?
      – Le sac rempli de billets, répond l’étudiant.
      – Moi, à ta place, j’aurais choisi l’intelligence !
      – Les gens prennent toujours ce qu’ils n’ont pas, lui répond l’étudiant .

      Le professeur ravale sa rage, mais il prend la copie de l’étudiant et inscrit dans la marge: « CONNARD ».

      L’étudiant prend sa copie, va s’asseoir et au bout de quelques minutes, il revient.
      - Monsieur, lui dit-il, vous avez signé mais vous avez oublié de me mettre une note !

    • Histoire de femme

      Deux amies de longue date discutent, dans un café de Paris.
      L’une d’elle regarde avec envie son amie, qui arbore une nouvelle fourrure, un renard argenté de la plus belle facture.

      Curieuse, elle lui demande :
      - Je n’arrive vraiment pas à comprendre comment tu fais pour convaincre ton mari de t’offrir ce genre de cadeau à tout bout de champ ?

      - Oh, mais ce n’est pas lui qui me l’a offert…

      - Ne me dis pas que tu as un amant !

      - Non, non. Mais je me le suis offerte toute seule.

      - Ah… Mais comment tu as trouvé l’argent ?

      - Oh, ça c’est facile. Un jour sur deux, je dis à mon mari que j’ai décidé de le quitter et de rentrer chez ma mère au Québec… Et à chaque fois, il me donne l’argent du billet d’avion.


    20 commentaires
  • bon20mardi20en20jaune20ange20220aout202011m

      bonjour à tous

    on pense à tous les View Full Size Image

    Antoine est impulsif,  généreux et secret, et sa discrète séduction n'en est pas moins efficace.
    Étant de la race des chefs de clan, Antoine partagera bien des valeurs concrètes, en particulier celle de l'argent.
    Ce diplomate dévoué est aussi un hésitant, du moins tant que Antoine n'exprime pas sa généreuse créativité.
    Antoine n'aime pas se faire dicter d'ordres, mais il veillera à conserver son humilité.
    Intelligent, curieux Antoine s'intéresse à tout et il faudra beaucoup de doigté pour lui faire changer d'idée.
    Antoine se méfie de son émotivité et pourtant c'est un exalté, ouvert à la modernité et à l'inattendu.
      

    View Full Size Image

     

    Saint-Antoine ouvre le derrière des poules.
    Pour la Saint-Antoine, les jours croissent comme la barbe d'un moine.

     

    ENFOURNEE CHARCUTIERE


     

     

    Ingrédients

    Pour 4 personnes:

    • 600g de haricots verts
    • 2 tranches de lard fumé de 75g
    • 1 oignon
    • 4 tranches de jambon cuit de 50g
    • 1 cuillère à soupe de persil haché
    • 1 cuillère à soupe de basilic haché
    • 10cl de crème fraîche
    • 30g de gruyère râpé
    • 2 cuillères à soupe d'huile
    • 4 oeufs
    • 1 cuillère à café de curry
    • sel
    • poivre

    Préparation

    Cuisez les haricots 15 minutes à l'eau bouillante salée. Egouttez-les.

    Coupez le lard en cubes et le jambon en lanières.

    Faites dorer l'oignon émincé dans l'huile. Ajoutez le lard, le jambon, le basilic, les haricots, sel et poivre. Laissez cuire 10 minutes à feu doux.

    Battez les oeufs en omelette. Ajoutez la crème, le gruyère, le curry, sel et poivre.

    Mettez tous les ingrédients dans un plat allant au four. Versez la préparation au oeufs dessus et faites cuire 20 minutes au four à 180°.

     

    Vingt ans de mariage

     

    Le matin de leur 20 ans de mariage, au moment où elle se réveille, une femme dit à son mari :

    - Chéri, je viens de faire un rêve incroyable. Je rêvais que tu m’offrais un collier de perles pour notre anniversaire de mariage. A ton avis, qu’est-ce que ça peut vouloir dire ?

    - Tu le sauras ce soir…, répond le mari avec un petit sourire.

    Ce soir là, l’homme rentre du travail, un bouquet de rose à la main droite et un petit paquet cadeau dans l’autre main. Sa femme, ravie, commence à imaginer le contenu du cadeau. Elle le déballe fébrilement, et à l’intérieur, elle découvre… un livre intitulé : « L’interprétation des rêves » !

    Le contrôleur

    Un voyageur fou furieux apostrophe le chef de gare :
    - Votre indicateur ne sert à rien, vos trains sont toujours en retard.

    Le chef de gare regarde le passager et lui dit :
    - Mais cher monsieur, si les trains étaient toujours à l’heure, à quoi servirait ma salle d’attente ?

     

     

    C'est un citron et une vache qui font un casse, le citron dit :
    - Plus un zeste !
    La vache se retourne sur les otages et rajoute :
    - Que personne ne bouze !

     


    23 commentaires
  • ba9fc9cd1

    bonjour

    nous fêtons les

    Guy est doué d'un humour fondé sur le sens de l'observation, mais jamais méchamment.

    Pour Guy l'esprit de famille est très important et même prioritaire.

    Parfois hésitant et fonceur, brillant et renfermé, Guy est une personnalité très originale.

    Guy est un homme chaleureux qui voue à l'amitié un véritable culte.

    On découvre en Guy un être frémissant et fidèle qui recherche l'amour dans la paix du bonheur conjugal.

    Abeilles en mai valent un louis d'or, abeilles en juin c'est chance encore.

    CREPES AUX FRUITS DE MER

     

    Ingrédients

    Pour 4 personnes:

    • 30cl de lait
    • 1 verre d'eau
    • 3 oeufs
    • 50g de beurre
    • 150g de farine
    • huile
    • 1 litre de moules
    • 1 litre de coques
    • 8 coquilles Saint-Jacques
    • Pour la sauce:
    • 100g de beurre
    • 1 cuillère à soupe de farine
    • 2 verres de lait
    • 1 cuillère à soupe de sauce tomate

    Préparation

    Faites tiédir l'eau et le lait puis délayez la farine avec ce mélange. Ajoutez ensuite les oeufs battus, une pincée de sel et 50g de beurre fondu. Laissez reposer cette pâte une heure.

    Pendant ce temps, grattez les moules et faites tremper les coques. Ouvrez les coquilles Saint-Jacques et faites-les revenir rapidement dans une noix de beurre, une minute sur chaque face. Dans un grand faitout, faites ouvrir les moules et les coques et retirez-les aussitôt du feu. Retirez leur coquilles, conservez 2 verres d'eau de cuisson et filtrez-la.

    Dans une casserole, faites fondre le beurre, jetez-y la farine en pluie puis tournez à la cuillère en bois pour éviter les grumeaux. Versez le lait et le jus de cuisson des moules et faites cuire très doucement en tournant sans cesse.

    Lorsque la sauce a épaissi, ajoutez une cuillère de sauce tomate, salez et poivrez. Ajoutez les moules, les coques et les coquilles Saint-Jacques dans la sauce.

    Faites les crêpes dans une poêle huilée. Sur chaque crêpe, déposez une cuillère de fruits de mer en sauce puis repliez chaque crêpe en quatre. Gardez-les au chaud.

    Les bonbons

    Un père rentre à la maison avec un énorme paquet de bonbons et dit à ses enfants :

    - Celui qui obéit toujours à maman, qui ne lui répond jamais, qui fait gentiment tout ce qu’elle demande, aura ce gros paquet de bonbons. C’est pour qui ?

    Et les quatre enfants répondent en chœur :
    - Pour toi, papa !

    Mentir sans mentir

    Un homme arrive au bureau et constate que c’est la fête de sa secrétaire qui est évidemment beaucoup plus jeune que lui. Il l’invite à aller déjeuner pour célébrer son anniversaire.
    Elle accepte volontiers et à midi ils se rendent dans un bon restaurant. Ils prennent du vin en abondance avec le repas, ce qui rend le monsieur un peu fringant.

    Il demande à la jeune fille si elle accepterait d’aller à l’hôtel avec lui.
    Elle hésite un peu puis elle accepte. Ils font l’amour tout l’après-midi.

    Vers cinq heures, l’homme tombe de fatigue, s’endort et ne se réveille qu’à huit heures le soir. Il dit à sa secrétaire, qui est toujours là :
    -  Mon Dieu ! Ma femme va me tuer, je devais être à la maison à six heures !
    Il lui dit donc:
    -  Prends mes souliers et vas les passer dans l’herbe et la boue.
    La secrétaire trouve cela un peu étrange mais elle le fait.

    Notre homme par vite pour sa résidence. Comme il l’avait prévu, sa femme était en colère.
    Elle lui demande donc :
    - D’où viens-tu à cette heure ?

    Il lui répond tout simplement qu’il ne pouvait pas lui mentir et il lui expliqua exactement ce qu’il s’était passé avec la secrétaire.

    Sa femme le regarde avec des yeux douteux et lui dit :
    -  Espèce de menteur ! Ne me raconte pas de bêtises, tu es encore allé jouer au golf, regarde tes souliers !


    23 commentaires
  • dyn009original800602jpeg26477369aa1a093690547a87716b7e88087cc5e

    bonjour à tous

    Sanstitre2

    Les chrétiens sont baptisés « au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ». Quand ils commencent leur prière, ils se marquent du signe de la croix sur le front, le cœur et les épaules en invoquant Dieu : Au Nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit : c’est la Trinité.

    L’homme n’est pas capable d’imaginer un Dieu unique qui existe en trois personnes. C’est Dieu qui nous a révélé ce mystère de son amour par l’envoi de son Fils et du Saint-Esprit. Jésus nous a révélé que Dieu est « Père », en nous montrant d’une façon unique et originale, que Lui-même n’existe que par son Père. Jésus est un seul Dieu avec le Père. Jésus a promis à ses apôtres – les douze hommes qu’Il a choisis et envoyés – le don de l’Esprit Saint. Il sera avec eux et en eux pour les instruire et les conduire « vers la vérité tout entière » (Jean 16, 13). Ainsi, Jésus nous le fait connaître comme une autre personne divine.

    La Trinité est Une : nous ne croyons pas en trois dieux, mais en un seul Dieu en trois personnes : le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Chacune des trois personnes est Dieu tout entier. Chacune des trois personnes n’existe qu’en union avec les deux autres dans une parfaite relation d’amour. Ainsi toute l’œuvre de Dieu est l’œuvre commune des trois personnes et toute notre vie de chrétiens est une communion avec chacune des trois personnes.

    on fête les

    Barnabé se distingue par son exigence de justice et de charité.
    Souhaitant un monde meilleur, Barnabé exige beaucoup mais sait donner généreusement.
    Haïssant la mesquinerie, le mensonge et l'infidélité, Barnabé est épris de justice.
    À la fois amusant et enjoué, Barnabé fait passer bien des messages par son sens de l'humour.

    Toujours prêt à relever les défis, Barnabé ne doit cependant pas dépasser certaines limites.

    À la Saint-Barnabé, canards potelés.
    À la Saint-Barnabé, le seigle perd pied.
    À la Saint-Barnabé, la faux au pré.
    Blé fleuri à la Saint-Barnabé, donne abondance et qualité.
    À la Saint-Barnabé, fauche ton pré.

    TARTE AUX POIRES A MA FACON

     

    TARTE AUX POIRES A MA FACON

    Ingrédients

    Pour 6 à 8 personnes:

    • Pour la pâte:
    • 250g de farine
    • 125g de margarine végétale
    • 1 pincée de sel
    • 8cl d'eau fraîche
    • Pour la garniture:
    • 4 poires (conférence)
    • 150g de sucre
    • 100g de poudre d'amandes
    • 1 cuillère à soupe de crème fraîche
    • 2 oeufs
    • 1 cuillère à soupe de sucre vanillé
    • 1 citron
    • Pour le nappage:
    • 4 cuillères à soupe de gelée de pommes

    Préparation

    Préparez la pâte en mélangeant la matière grasse à la farine pour obtenir un sable grossier (travaillez au couteau). Ajoutez le sel et l'eau et pétrissez le tout pour obtenir une boule ne collant pas aux doigts, (si c'était le cas, ajoutez un peu de farine).

    Laissez reposer la pâte au frais, 30 minutes à une heure.

    Pendant ce temps, épluchez les poires, coupez-les en deux sur la hauteur, ôtez les pépins et citronnez-les.

    Dans la jatte battez ensemble: le sucre, la poudre d'amandes, la crème, les oeufs.

    Abaissez la pâte au rouleau et foncez-en un moule. Versez sur le fond le contenu crémeux de la jatte, et disposez au-dessus les 1/2 poires, côte à côte, pointe vers le centre. Saupoudrez du sucre vanillé et faites cuire à four préchauffé th.7 pendant 40 minutes environ.

    Dés la sortir du four, nappez de la gelée de pommes fondue à feu doux, et laissez refroidir.

    Une maman et son fils Léo de 6 ans partent en voiture. Au premier feu rouge la mère s’arrête .

    Léo ne quitte pas les yeux des feux et au bout d’un moment il dit à sa maman :
    - C’est vert.

    Pas de réponse.

    Léo répète :
    - C’est vert.

    Toujours pas de réponse.

    Léo insiste :
    - Je te dis que c’est vert !

    La mère un tantinet énervée finit par lui répondre :
    -  Mais tu m’agaces, je ne sais pas moi… une grenouille ?

    Les lycéennes

    Une adolescente dit à une copine:

    -  Méfie-toi de ce garçon.  Il a déjà fait le même coup à trois filles du lycée.  A chacune, il assure qu’elle est la plus belle de la terre et qu’il en est fou. Puis il l’invite à venir écouter de la musique dans sa chambre.  Quand il l’a à sa portée, il lui sert une boisson alcoolisée. Et ça se termine toujours pareil.

    -  Tu m’effraies.

    -  Il y a de quoi ! Ça ne rate pas. Il demande à sa conquête d’un jour de lui faire son devoir de maths.

    Le Bon Dieu

    Ce mercredi matin, c’est le catéchisme.
    Nous sommes début Avril, et à l’approche de Pâques, le catho de service qui fait le catéchisme a décidé de faire réfléchir tout son petit monde sur Jésus.

    Alors la question posée est : Puisque le Bon Dieu a ressuscité d’entre les morts le troisième jour, où se trouve-t-il maintenant?

    Le petit Kévin lève la main et dit : – Le Bon Dieu est au Paradis

    La petite Dorothée dit : – Le Bon Dieu est dans mon cœur

    Le petit Toto tout énervé (comme d’habitude) lève la main, se lève et crie presque : – Moi je sais moi! Je sais! Le Bon Dieu est dans notre salle de bains !!!

    Toute la petite assemblée se tait, regarde le catéchèse-man pour savoir si c’est la bonne réponse… Mais le catéchèse-man est complètement halluciné par la réponse de Toto.
    Après quelques secondes, il reprend ses esprits et demande à Toto pourquoi il pense que le Bon Dieu est dans sa salle de bains.

    Toto répond : – Parce que tous les matins, mon père se lève, va à la porte de la salle de bains et frappe plusieurs coups dedans en criant: « BON DIEU, T’ES ENCORE LÀ ?!!! »

     

    15 commentaires
  • e9iu03

    bonjour à tous

    les sont à l'honneur en ce début de semaine

    Landry est un homme de dévouement et de création, et pas compliqué du tout.

    Très séducteur, Landry est un grand amoureux qui n'admet pas sa fascination pour l'interdit.

    La vie de Landry est sinueuse et il prend sans cesse de nouveaux départs.

    Un peu naïf et spontané, Landry est très attachant, mais aussi est un séducteur efficace.

    Landry répand autour de lui une douceur et tranquillité qui lui vaut des amitiés fidèles et attire des passions.

    À la Saint-Landry, s'il tonne restera vide la tonne.
    Juin juillet en fraîcheur, en août orages et chaleurs.

    Gratin de macaronis
    Ingrédients : 250g de macaroni ? 120g de Cantal jeune ? 30g de parmesan ? 10cl de crème liquide ? 1gousse d'ail ? ½ piment rouge séché ? 3tranches de pain séché ? 2tomates ? 2branches de basilic ? 2càs de pignons ? sel et poivre

    commencez par cuire les pâtes selon les indications du paquet en les laissant al dente.
    Pendant ce temps, émiettez le Cantal avec une fourchette et râpez le parmesan. Râpez la gousse d'ail et émincez très finement le piment. Emiettez le pain. Mélangez l'ensemble de ces éléments.
    Quand les macaronis sont à point, versez en la moitié dans un plat et répartissez dessus la moitié du mélange au pain. Versez le reste des pâtes et couvrez avec la moitié restante du mélange.
    Arrosez le tout avec la crème fleurette.

    Pendant ce temps émondez les tomates et écrasez-les à la fourchette de manière à obtenir une pulpe grossière. Effeuillez les feuilles de basilic et déchirez-les. Faites rapidement dorer les pignons à la poêle et écrasez-les avec le plat d'un couteau.
    Dès que la cuisson est finie, répartissez sur le gratin bien chaud et croustillant, les tomates, le basilic et les pignons. Servez sans attendre avec un petit pot de crème que chacun pourra se servir à son goût.
     
    Une affaire louche

    Un curé de campagne invite à dîner le chanoine du diocèse. Alors il met les petits plats dans les grands, demande à sa bonne de se surpasser, et sort le service en argent qu’il a hérité de sa mère.
    Le dîner se déroule très bien. Mais, une fois le chanoine parti, le curé s’aperçoit que la louche à disparu.
    « Un homme d’église de son rang ! il ne m’a tout de même pas volé ma louche en argent !  » pense-t-il.

    Mais les jours passent et il se dit qu’après tout il s’agit d’une pièce trop importante pour qu’on puisse l’emmener par inadvertance. Alors il se décide à écrire la lettre suivante :
    « Monsieur le chanoine, je ne dis pas que vous avez emporté ma louche en argent, je ne dis pas que vous ne l’avez pas emportée, mais si jamais vous l’aviez emportée, soyez assez aimable pour me la rendre. »

    Trois jours plus tard, il reçoit la réponse :
    « Monsieur le curé, je ne dis pas que vous couchez avec votre bonne, je ne dis pas que vous ne couchez pas avec votre bonne. Mais si vous dormiez dans votre lit, vous y auriez déjà retrouvé la louche que j’ai glissé entre les draps… »

    Tempête de neige

    C’est la tempête de neige. Un curé et une religieuse qui faisaient la route en Renault 4 décident d’arrêter de rouler et de passer la nuit à l’hôtel. Naturellement, le seul hôtel de la région a été pris d’assaut par les voyageurs.

    Le réceptionniste de l’hôtel dit alors au prêtre:
    -  Je vais vous donner la dernière chambre qui me reste. Je ne peux pas faire mieux: Il vous faudra partager avec la Sœur.

    Le prêtre accepte et il accompagne la religieuse dans la chambre. Tous deux décident de partager le grand lit puisque la chambre ne comporte pas de canapé. Cependant, il se produit une coupure d’électricité (la tempête de neige…), et l’éclairage ainsi que le chauffage disparaissent.
    Heureusement, il y a quelques couvertures dans l’armoire.

    Très vite, la nonne dit:
    -  Mon père, j’ai froid.

    Alors le prêtre se lève et va chercher une couverture qu’il déplie du côté de la religieuse.
    Un peu plus tard, la religieuse renchérit:
    -  Mon père, j’ai froid, voudriez-vous aller chercher une autre couverture ?

    Du coup le prêtre se dévoue encore. Encore un peu plus tard, la nonne veut une autre couverture. Cette fois, le prêtre répond:
    -  Je pense que pour avoir chaud, il nous faut agir comme le font Maris et Femmes !

    La nonne est très étonnée et se demande si vraiment… Mais enfin, comme il est le prêtre, elle dit:
    -  D’accord mon Père. Si vous êtes sûr que cela restera dans les principes que nous devons respecter.

    Et alors le prêtre lui répond:
    -  ALORS, VA LA CHERCHER TOI-MÊME TA PUTAIN DE COUVERTURE !


    13 commentaires
  • 73vv

    bonjour à tous

    on n'oublie pas les

    Une énergie considérable et un sens aigu de la modernité, Diane le goût de luxe et d'argent.
    Diane  aime faire partager son dynamisme, son amour de la vie.
    En amour et en affaire, Diane sait se servir de ses charmes avec beaucoup de talent.
    Diane a besoin de solitude pour apprendre à se connaître elle-même.
    L'humour de Diane  fait passer bien des petites peines, et sa générosité fait le reste.   

    Juin fait pousser le lin, et juillet le rend fin.

    BAVETTES BEAUJOLAIS

     

     

    Ingrédients

    Pour 4 personnes:

    • 4 steaks dans la bavette de 180g chacun
    • 1/2 verre de vinaigre de vin
    • 4 échalotes
    • 1/4 de litre de Beaujolais
    • 1 bouquet de persil
    • 1 cuillère à soupe d'herbes de Provence
    • 800g de pommes de terre
    • 75g de beurre
    • 1 cuillère à soupe d'huile
    • sel
    • poivre

    Préparation

    Epluchez les pommes de terre. Faites-les cuire dans une marmite à vapeur 25 minutes.

    Pendant ce temps, pelez les échalotes. Coupez-les en rondelles. Chauffez 25g de beurre et l'huile dans une sauteuse à feu moyen. Faites-y dorer les steaks 2 minutes sur chaque face et retirez-les.

    Dans la sauteuse vide mais non lavée, mettez les échalotes, les herbes de Provence et le vinaigre. Poivrez. Faites bouillir jusqu'à ce qu'il ne reste plus de liquide.

    Versez alors le vin rouge et laissez bouillir à feu vif jusqu'à ce qu'il reste la valeur d'un petit verre environ.

    Remettez les steaks dans la sauteuse. Poursuivez la cuisson 2 minutes de chaque côté à feu doux et mettez-les sur un plat chaud. Salez, poivrez. Dans le jus de cuisson, faites fondre hors du feu 50g de beurre en petits morceaux. Versez ce jus sur la viande. Servez-la accompagnée des pommes de terre et saupoudrée de persil.

    M. Dupond va et vient dans la salle d'attente de la maternité. Il est inquiet car sa femme doit accoucher d'une seconde à l'autre. Après deux heures d'attente, l'infirmière lui annonce :
    - Monsieur Dupond, vous êtes l'heureux papa de cinq beaux bébés.
    - Mais comment est-il possible d'avoir cinq bébés d'un coup ? Demande-t-il, ahuri.
    - Dans votre cas, Monsieur Dupond, je vais vous expliquer, il y a eu plusieurs facteurs...
    Alors Monsieur Dupond, toujours hébété mais l'œil mauvais :
    - Ah les salauds.!.. les salauds ! 

    Un homme qui aimait pousser un peu sa voiture atteint 160km/h sur l'autoroute. C'est alors qu'il aperçoit une voiture de police qui tente de le rattraper. Il appuie sur l'accélérateur et atteint cette fois 200 km/h. Toujours poursuivi, il décide de ralentir et de se laisser rattraper.
    Le policier s'approche, prend ses papiers sans dire un mot, les examine, jette un coup d'œil à la voiture et lui it: "Ecoutez, je termine mon service et je suis préssé. Je n'ai pas envie de rédiger une contravention. Alors, si vous me donnez une excuse que je n'ai jamais entendue, je vous laisse aller."
    L'homme hésite un moment et lui répond : "La semaine dernière, un policier est parti avec ma femme...".
    "Et alors!" rétorqua le policier.
    "Eh bien, je croyais que c'était lui qui essayait de me la ramener"


    17 commentaires
  • 0805150109033298059

    bonjour à tous

    c'est la fête des 

    Médard se fie à son intuition et fait confiance à la droiture d'autrui.
    Difficile de résister au charme de Médard , sa force de conviction est plein de bon sens.

    Personnalité complexe, beaucoup de dynamisme, Médard sait où il s'en va.
    Médard est un être simple, pas trop compliqué et facile à vivre.
    D'une sensualité ardente et un coeur généreux, Médard est tendre et aimant.

    S'il pleut à la Saint-Médard, la récolte est au quart.
    S'il pleut à la Saint-Médard, le tiers des biens est au hasard.
    Saint-Médard éclairci, fait le grenier farci.
    S'il pleut le jour de la Saint-Médard, si t'as pas de vin, tu auras du lard.
    S'il pleut à la Saint-Médard, il pleut quarante jours plus tard,
    À moins que Saint-Barnabé, ne vienne l'arrêter.
     

    POIRES EPICEES EN ROBE DE CARAMEL

     

    POIRES EPICEES EN ROBE DE CARAMEL

    Ingrédients

    • 18 petites poires pas trop mûres
    • 2 clous de girofle
    • 1 gousse de vanille
    • 1 bâtonnet de cannelle
    • 5 grains de poivre blanc écrasés au rouleau
    • 500 g de sucre en poudre
    • 500 g de sucre en morceaux
    • le jus d'un citron.

    Préparation

    Faites bouillir 1 litre d'eau avec le sucre en poudre, la gousse de vanille, la cannelle, les clous de girofle et le poivre pendant 5 minutes.

    Epluchez les poires. Arrosez-les de jus de citron. Plongez-les dans le sirop, baissez le feu, couvrez, puis laissez-les pocher à frémissements jusqu'à ce qu'elles soient translucides mais encore fermes.
    Laissez-les refroidir dans le sirop. Egouttez les poires dans un grand plat.

    Préparez un caramel ambré avec le sucre en morceaux et 10cl d'eau froide.
    Versez-le sur les poires et continuez à les arroser pour les caraméliser complètement. A déguster encore chaud!


    Epreuve de français

    Des gendarmes passent l’épreuve de français pour devenir brigadier.

    Un adjudant-chef leur énonce lentement le texte de la dictée :
    - Les poules… étaient sorties du poulailler… dès qu’on avait ouvert la porte…

    Et pratiquement tous les gendarmes ont écrit :
    « Les poules étaient sorties du poulailler. Des cons avaient ouvert la porte. »

    Le bébé

    Marie-Berthe, grâce aux progrès de la science, vient d’avoir un enfant à l’âge de 75 ans.
    Ses voisines, Odette et Suzanne, viennent lui rendre visite et voir le gamin.

    - Vous le verrez plus tard !.. Pour le moment ce n’est pas possible. Je vais vous faire du café en attendant.

    L’ après-midi avance et les voisines lui redemandent de voir le bébé.

    - Non, non, c’est toujours pas possible.

    Alors Odette demande :
    -  Mais… pourquoi ce n’est pas possible ?

    - J’attends qu’il pleure, j’me rappelle plus où je l’ai mis…!!!!


    17 commentaires
  • 54009322

    bonjour à tous

     

    c'est la st

    Travailleur, Gilbert a une intelligence pragmatique, il est un perfectionniste.

    Gilbert a un grand coeur et aime beaucoup la présence d'enfants dans son entourage.

    Intelligent et lucide, Gilbert est prompt à la décision et capable d'audace et de ténacité.

    Ses talents de créateur et son sens esthétique, mettent Gilbert partout à l'abri des ennuis.

    Gilbert attend des autres autant de franchise qu'il en pratique lui-même.

    La vie de couple et la famille ont une grande importance aux yeux de Gilbert .

    En juin trop de pluie, et le grenier vide s'ennuie.
    Juin froid et pluvieux, tout l'an sera grincheux.

    CREVETTES AU COGNAC

     

    Ingrédients

    Pour 6 personnes:

    • 36 grosses crevettes roses
    • 1 carotte
    • 2 oignons
    • 8 feuilles de basilic
    • 5 brins de persil
    • 10cl de vin blanc
    • 5cl de cognac
    • 200g de beurre
    • sel
    • poivre

    Préparation

    Chauffez 50g de beurre dans une casserole. Ajoutez les oignons émincés, la carotte en petits cubes et cuisez 2 minutes à feu doux. Recouvrez de 25cl d'eau et laissez cuire encore 5 minutes.

    Faites dorer les crevettes décortiquées dans 75g de beurre. Ajoutez les herbes hachées, le vin , le Cognac, les légumes, leur jus de cuisson, sel et poivre. Laissez cuire 2 minutes.

    Versez la sauce dans une autre casserole à travers une passoire. Faites-la réduire de moitié et ajoutez le beurre restant en fouettant. Servez les crevettes nappées de sauce.


    Le bus parisien

    Deux Belges montent a Paris.

    Ils prennent le bus.

    Au bout de quelques minutes le bus s’arrête et le chauffeur dit :  « Gabriel Peri ! ».

    Quelques passagers descendent et le bus repart.

    Encore quelques minutes et le bus s’arrête, le chauffeur dit : « Suresnes De Gaulle ! ».

    Quelques passagers descendent et le bus repart.

    Encore quelques minutes et le bus s’arrête, le chauffeur dit : « Alma Marceau ! »

    Visiblement inquiet, un des belges dit à son compagnon : « Tu sais, on devrait peut être aller dire nos deux noms au conducteur. Il ne nous connaît pas, on ne va pas pouvoir descendre. »

    Ciel mon mari !

    Un homme et une femme sont en train de se payer du bon temps dans un appartement lorsque quelqu’un se met à tambouriner sauvagement à la porte.

    - Ça alors c’est mon mari, s’écrie la femme terrifiée. Vite, vite, enfuis-toi par la fenêtre !

    - Mais enfin chérie, tu es folle ? répond le gars. On est au treizième étage !

    - Dépêche-toi de sauter, crie la femme, ce n’est pas le moment d’être superstitieux !


    19 commentaires