• c'est samedi

    c'est samedi

    bonjour à tous

        aujourd'hui 

    c'est la ste  

      

           

        Les Elisabeth sont sérieuses, appliquées, un peu graves. Elles sont même soucieuses. Cela tient à leur volonté de réussir et de mener à bien leur existence. Ce prénom royal constitue, il est    vrai, un lourd héritage.  

                   

      

        À la Sainte-Élizabeth, tout ce qui porte fourrure n'est point bête.     Sainte-Elisabeth nous montre quel bonhomme l'hiver sera.     A la mi-novembre passée, il peut venter et neiger à souhait.     Quand il gèle en novembre, adieu l'herbe tendre.  

    COQ AU VIN

     

    Ingrédients

    • 1 coq ou poulet de 2kgs coupé en morceaux

    • 250grs de poitrine fumée

    • 400grs d'oignons grelots

    • 300grs de champignons de Paris

    • 3 tranches de pain de mie

    • 1 bouteille de vin rouge (bourgogne de préférence)

    • 2 cuillères à soupe de cognac

    • 1 bouquet garni

    • 1 cuillère à soupe de farine

    • 2 cuillères à soupe de persil haché

    • 100grs de beurre

    • sel

    • poivre.

    Préparation

    Taillez la poitrine fumée en petits lardons. Pelez les petits oignons, émincez les champignons. Faites chauffer 40grs de beurre dans une cocotte, et mettez-y les oignons et les lardons à revenir 10 minutes. Egouttez-les avec une écumoire. Remettez du beurre dans la cocotte et faites dorer les morceaux de coq à feu vif. Faites-les flamber avec le cognac, puis saupoudrez de farine. Remuez et mouillez avec le vin. Salez, poivrez, ajoutez le bouquet garni, couvrez et laissez mijoter 1 heure 45 à feu trés doux. Faites sauter les champignons 10 minutes dans un peu de beurre, salez-les. Aprés le temps de cuisson du coq, ouvrez la cocotte et ajoutez les lardons, les champignons et les oignons. Laissez encore mijoter 10 minutes à découvert. Servez sur un plat chaud avec du pain de mie doré au beurre, parsemez de persil.

    Au ski

        C’est un mari et sa femme qui passent une semaine au ski.

    Alors qu’ils sont dans le télécabine pour monter à 3000 mètres, la femme dit à l’oreille de son mari qu’elle a un besoin URGENT de faire pipi. Le mari lui répond de ne pas s’en faire il y a toujours un chalet restaurant à l’arrivée des télécabines. Mais à l’arrivée, le chalet restaurant est fermé…

    Et voilà la dame les jambes encore plus serrées. Voyant, au cours de la descente, que sa femme ne peut plus rien faire de bon, le mari lui suggère d’aller trouver le premier groupe de rochers, et de satisfaire ce besoin pressant. Il lui dit: « Vas-y n’aie pas peur, de toute façon, personne ne te repéreras avec ta tenue blanche ! ».

    Alors la femme va s’installer, mais elle garde les skis chaussés, malheureusement pour elle ! Car les skis se mettent à glisser et la voilà qui descend la pente, à reculons en plus, le cul à l’air et le pantalon de ski sur les genoux. Elle prend de la vitesse, et comme elle n’a aucun moyen de se diriger, elle continue tout droit, le cul en premier. Finalement, elle percute un pylône.

    Et manquant toujours de chance elle se casse un bras dans l’histoire et elle ne peut pas remonter son pantalon de ski. Ce n’est que quand son mari vient la rejoindre que sa nudité peut enfin être cachée des yeux du public.

    Ensuite, les sauveteurs viennent la chercher avec la motoneige et le brancard ; elle est amenée en bas des pistes, puis transportée à l’hôpital. Sur place, on lui pose un plâtre sur le bras, puis on la place dans la chambre d’un gars qui a la jambe dans le plâtre.

    Elle engage la conversation :  » Comment vous êtes-vous cassé la jambe ?  »

    Le gars lui répond :  » C’est une histoire incroyable ! J’étais sur un télésiège pour monter en haut des pistes lorsque j’ai vu une femme descendre une piste de ski, le postérieur tout nu à l’air, le pantalon de ski baissé sur les genoux, et en plus, à reculons ! Pour mieux voir, je me suis penché mais je n’ai pas réalisé que j’étais bien trop penché en dehors du télésiège, et je suis tombé. D’où ma fracture du tibia… Et vous, comment vous êtes-vous cassé le bras ? « .

     
    « bon vendredibon dimanche »

  • Commentaires

    12
    Dimanche 18 Novembre à 09:50

    Coucou Calinette,

    Très belle recette, j'aime le coq au vin, mais voilà longtemps que je n'en ai fait.

    Bravo l'histoire du ski...

    Pauvre gars...Hi ! hi !

    Aujourd'hui encore nous avons un super temps, du soleil et sûrement une bonne température..

    Bisous et bon dimanche

    Aimée

    11
    Samedi 17 Novembre à 22:21

    Bonsoir Câlinette,

    oui j'ai souhaité la fête de mon Elsa (seconde petite fille) qui est en école de cuisine et service, je ne sais pas si elle aimeras faire de la cuisine car pour le moment elle est plutôt service.

    Oh ton histoire est trop drôle. J'ai encore envie de rire.

    Bon dimanche et gros bisous.

    10
    Samedi 17 Novembre à 18:13

    ...hum, j'en ferais volontiers mon prochain repas de ton coq au vin!

    Soleil toute la journée, nous en avons profité pour aller découvrir le marche de Noël mais  décevant cette année!

    Bises du soir

    Mireille du sablon

    9
    Samedi 17 Novembre à 17:05

    bonsoir       trop bien l'histoire , as tu passé un bon samedi  ?  moi calme sans sortie , le soleil fait de timides apparitions  et il ne fait pas chaud , bonne soirée et bon dimanche .. bisous .. Anna

    8
    Samedi 17 Novembre à 13:24

    ah c'est la fête de mon amie d'enfance qui vit aux US .. vais lui envoyer un mail !

    c'est bon ça le coq au vin, ma mère en raffole !

    tous les plats mijotés sont bons. 

    moi je prends mon mal en patience, repos durant 7 jours.. du coup je dors ça me fait du bien.

    te souhaite un bon w.end, gros bizou flo

    7
    Samedi 17 Novembre à 12:41

    Bonjour ma Calinette

    Hum le coq au vin j'adore ....mais c'est une potée qui mijote , le froid arrive, mais j'aime , c'est préférable à l'humidité

    Merci pour tes bonnes blagues ( as-tu reçu mon MP )

    Bon weekend mon amie avec des gros bisous

    Coco

    6
    Samedi 17 Novembre à 11:19

    Bon samedi

    Bisous

    5
    Samedi 17 Novembre à 10:22

    La création du jour

    Bonjour Calinette, je n'ai jamais fait de coq au vin, mais j'en ai mangé au restaurant, c'est bon !...

    L'automne s'installe doucement plus que 10° ce matin mais du soleil..

    Bonne journée, gros bisous

    4
    Samedi 17 Novembre à 10:12

    Coucou ah oui Elisabeth un prénom royale c'est celui de notre futur reine la fille du roi Philippe, elle porte bien son prénom, jolie comme un cœur, gracieuse et appliquée à son futur métier déjà! bisous bon WE

    3
    Samedi 17 Novembre à 10:11

    bonjour Calinette

    pour le coq au vin on a un ami qui est spécialiste, on le laisse faire. Par contre toute une histoire pour un petit pipi, les hommes sont avantagés pour ces envies pressantes, c'est plus facile pour eux

    bisous

    2
    Samedi 17 Novembre à 09:53

    bonjour ma Calinette je viens te faire un petit coucou en  passant  merci pour ta bonne recette je n'en ai jamais fait de coq au vin je vais noter très belles tes blagues qui me font bien rigoler j 'espère que tu va bien ? je te souhaite de passer un très bon week end prend soin de toi ma douce 

    gros bisous de ton amie

    Béa

     

    1
    Samedi 17 Novembre à 09:15

    Quand un petit pipi génère de grandes catastrophes.....Mdrr

    Bon samedi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :