• jour des enfants

     

    bonjour à tous

     

    tous les

     

    Les Igor sont des nostalgiques, des désabusés. Néanmoins, ce sont des travailleurs conscieux. Et, attentionnés, dévoués, ils sont des amis modèles. Mais en amour, ils passent parfois pour cyniques auprès des femmes qui ont tendance à les fuire

    qui en juin se porte bien, au temps chaud ne craindra rien.
    Prépare autant de tonneaux qu'en juin tu compteras de beaux jours.

     

    Image and video hosting by TinyPic

     

    GATEAU DE POMMES AUVERGNAT


     

    GATEAU DE POMMES AUVERGNAT

    Ingrédients

    Pour 4 à 6 personnes: 750grs de pommes golden

    • 80grs de sucre
    • 120grs de beurre
    • 3 oeufs
    • 150grs de farine
    • 1 sachet de levure chimique
    • 1 citron
    • 1 pincée de sel.

    Préparation

    Sortez à l'avance le beurre du réfrigérateur pour qu'il soit bien mou.

    Epluchez les pommes, retirez-en le coeur, coupez-les en tranches épaisses. Mettez-les dans une casserole avec 20grs de beurre et 1 cuillére à soupe de sucre. Faites-les cuire 7 minutes sur feu moyen en remuant de temps en temps.

    Chauffez le four à 150°.

    Avec un couteau économe prélevez le zeste du citron, hachez-le finement.

    Dans une grande terrine, mettez le beurre ramolli, les jaunes des trois oeufs (réservez les blancs et ajoutez-leur une pincée de sel), la farine, la levure et le zeste de citron haché. Travaillez le tout vigoureusement.

    Montez les blancs en neige et incorporez-les à l'ensemble, puis ajoutez les pommes encore tièdes. Mélangez rapidement.

    Beurrez grassement une petite cocotte en fonte. Versez-y le mélange pommes-pâte. Couvrez et mettez au four. Laissez cuire 45 minutes, puis laissez refroidir.

    Si vous voulez démouler ce gâteau, commencez par passer la lame d'un couteau le long des parois tout autour de la cocotte.


    L’armoire infernale

     

    Trois hommes se présentent à la suite l’un de l’autre à la porte du paradis.

    Le premier est tout nu.

    Saint Pierre le questionne :
    « Que vous est-il arrivé mon brave, pour quelle raison êtes-vous nu ?
    - J’étais au lit avec ma maîtresse quand son mari est arrivé chez eux à l’improviste, alors je me suis vite caché dans l’armoire, répond le gars. Ensuite, ça s’est mis à remuer dans tous les sens…»

    Le deuxième, est un grand gaillard avec une tête de brute, genre camionneur.

    Saint Pierre le questionne :
    « Que vous est-il arrivé mon brave, pour quelle raison êtes-vous là ? Vous me paraissez en bonne santé…
    - Je suis rentré en pleine après-midi chez moi, répond le gars. Ma femme était au lit. C’était étrange, aussi j’ai compris qu’elle devait être avec son amant et qu’il s’était caché dans l’armoire. Fou de colère, j’ai ouvert la fenêtre en grand, j’ai saisi l’armoire et je l’ai jetée par la fenêtre du cinquième étage. Mais l’effort a été trop violent et j’ai eu une crise cardiaque. »

    Le troisième homme tient un trousseau de clés dans la main.

    Saint Pierre lui demande :

    « Et vous ?
    - Je n’ai rien compris, répond-il. J’étais sur le trottoir, et j’allais ouvrir la portière de ma voiture… »

     

    La vitre

    Un homme passe dans une rue chaude de la ville et voit une fille en vitrine qui lui plait.

    Il frappe sur la vitre et demande : « C’est combien ? »

    La fille répond : « C’est 500 euros »

    Le mec : « C’est cher ! »

    La fille : « Oui mais c’est du double vitrage… »

     

    « bon mardidéjà jeudi »

  • Commentaires

    3
    Mercredi 5 Juin 2013 à 13:48

    Bonjour Calinette

    La prestation de la madame est bien élevée mais aux normes :))

    Gros bisous et belle journée à toi

    Chronique

    2
    Mercredi 5 Juin 2013 à 11:10

    ...pourquoi "auvergnat"?hum, ça sent bon jusqu'ici!

    J'adore la 2ème histoire, il me faut absolument la retenir pour mon "vestiaire" de cet a-midi. Gros bisous du jour de Mireille du Sablon

    1
    Mercredi 5 Juin 2013 à 10:55

    bijour ma douce amie je viens sur ton joli blog te souhaiter un bon mercredi gros kizoutes belges

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :