• fin de semaine

    bonjour à tous

     

    aujourd'hui st médard ,donc selon le proverbe ,il ne faudrait pas de pluie

     

    Image and video hosting by TinyPic et les

     

    Les Armand sont des êtres au caractère fort qui aiment les discussions. Ils cherchent toujours à imposer leurs idées aux autres et ils y parviennent souvent grâce à une intelligence certaine. Ils s'adaptent facilement à toutes les situations car ils possèdent une grande souplesse de caractère. Tout ce qui compte pour eux c'est être indépendant et ils n'hésitent jamais à rompre tout lien avec une personne dès qu'ils se sentent pris au piège. Ils ont la fibre paternelle et négligent parfois leur compagne au profit de leurs enfants dans lesquels ils se retrouvent.

     

     View Full Size Image

    S'il pleut à la Saint-Médard, la récolte est au quart.
    S'il pleut à la Saint-Médard, le tiers des biens est au hasard.
    Saint-Médard éclairci, fait le grenier farci.
    S'il pleut le jour de la Saint-Médard, si t'as pas de vin, tu auras du lard.
    S'il pleut à la Saint-Médard, il pleut quarante jours plus tard,
    À moins que Saint-Barnabé, ne vienne l'arrêter.

     

    Image and video hosting by TinyPic

     

    MOUSSE DE FRAISES


     

    MOUSSE DE FRAISES

    Ingrédients

    Pour 4 personnes: 400grs de fraises

    • 400grs de sucre
    • 3 feuilles de gélatine
    • 300grs de créme fraîche
    • 4 blancs d'oeufs.

    Préparation

    Faites cuire les fraises lavées et équeutées avec le sucre, comme pour une confiture.

    Quand le mélange épaissit, retirez du feu, ajoutez les feuilles de gélatine trempées dans de l'eau froide.

    Laissez refroidir, puis incorporez la créme fouettée en Chantilly et les blancs d'oeufs battus en neige.

    Répartissez dans 4 coupes, garnissez d'une belle fraise réservée et servez frais avec des gaufrettes.

     

    A vos souhaits

    La maîtresse d’école, très enrhumée, éternue régulièrement. Et chaque fois toute la classe s’écrie en chœur :
    - A vos souhaits, madame !

    Le troisième jour, elle dit à ses élèves :
    - Mes enfants, je vous remercie de votre politesse, mais étant donné que j’éternue beaucoup, je vous demande désormais de cesser ces « A vos souhaits ! » pour ne pas perturber le cours.

    Toto, qui est arrivé en retard comme d’habitude, n’est pas au courant. Et quand la maîtresse éternue, il dit dans un silence total :
    - Crève, grosse vache !

     

    La visite présidentielle

    La maîtresse d ‘école annonce aux enfants une grande nouvelle :
    « Cet après-midi, déclare-t-elle ravie, M. François Hollande vient visiter notre école. C’est un grand honneur. Pour l’occasion, j’aimerais que chacun d’entre vous lui fasse une petite surprise ou lui prépare une petite phrase gentille ».

    Grande effervescence dans la petite classe. Les enfants sont tout excités et réfléchissent à leur cadeau ou à leur phrase.

    La maîtresse commence à les interroger :
    - Toi, Juliette, tu as prévu quoi ?
    - Je vais lui faire un joli dessin, répond la gamine sûre de son effet.
    - Formidable ! répond la maîtresse.

    - Et toi, Stéphane ?
    - Moi, je vais demander à ma maman de lui faire des petits gâteaux .
    - C’ est parfait, ça ! répond la maîtresse visiblement emballée.

    - Et toi, Nicolas ?
    -Ben, Maîtresse, ma chatte vient juste d ‘avoir des petits. Je dirai à Monsieur François Hollande que j ‘ai 6 chatons socialistes à la maison !
    - Excellent, Nicolas, c’est une très bonne idée. Je suis sûr qu’il sera ravi ! Bravo !

    La maîtresse est sur un nuage.

    L’après-midi arrive et le Président visite les classes une à une. Arrivé dans la dernière, il félicite la maîtresse pour son travail, puis les enfants apportent les cadeaux et font moult compliments.

    Arrive le tour du petit Nicolas qui dit :
    - Madame, ma chatte, elle a eu 6 petits, et ben y en a 2 qui sont socialistes !

    François Hollande d’abord interloqué, part d’un grand éclat de rire et complimente Nicolas pour ses chatons.

    Quand il quitte les lieux, la maîtresse, encore sous le charme de sa rencontre s’approche de Nicolas et lui demande par curiosité :
    - Nicolas, c’était très bien, mais pourquoi lui as-tu dit qu’il y avait que 2 chatons sur 6 qui étaient socialistes, alors que ce matin tu m’avais dit les 6 ???
    - Ben, maîtresse, entre temps, il y en a déjà 4 qui ont ouvert les yeux !

     

    « bon vendredibon dimanche »

  • Commentaires

    3
    Dimanche 9 Juin 2013 à 08:19

    bon dimanche ici il est grisatre gros kizoutes

    2
    Samedi 8 Juin 2013 à 21:41

    bonsoir  calinette

    bien  mignonne  cette  petite histoire avec du vrai  les francais  non pas du ouvert  les  yeux  assez grand .....pour la mousse de fraise  je retiens   je vais en avoir  plein cette année  mais cela  vas etre dur de les ceuillir  pour moi etant  donné  que   le mari  ne  pourras plus le faire il faudras  que  je face  appele  a  mes  ptes  filles  qui s 'en feront  un plaisirs ........ on vas surement  retourner a l' hopital cette semaine    sa  santé  ne    vas  pas  mieux  c' est  tres inquietant ...........j 'ai fermer  over blog  pour ca  que tu n 'y a plus acces   j 'avais donner  mon  lien de ekla  a  certain  mais  pas  grand  monde l'on enregistrer  tant pis   il feront  comme toi chercherons s'ils veulent  venir  me voir ......je vois que  tu  es  sous oxygene aussi  mais tu en prend  tous  les  jours  ou juste la nuit   du a  quoi  ? .........c est  pas  drole   d 'avoir  des  problemes  respiratoire  cela fait   un peux  peur  quand  meme j 'espere  que  mon z'homme  ca s 'amelioras    car la   est  vraiment c 'est  l'angoise  tous  les  jours sachant  que  son  coeur  est  tres fatigué  tout ca  joue  un role  ensemble  avec les  poumons ......je te souhaites   une agreable  soirée  et un bon dimanche  .....gros  bisous

    1
    Samedi 8 Juin 2013 à 20:07

    merci c ma fille qui le fait c son metier ....bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :