• bon lundi

     

    bonjour à tous

     

    on fête les

     

     

    Jamais d'août la sécheresse, n'amènera la richesse.
    À la Saint-Abel, faites vos confitures de mirabelles.

    PETITS FARCIS AU FROMAGE


     

    PETITS FARCIS AU FROMAGE

    Ingrédients

    Pour 4 personnes:

    • 250g de pâte feuilletée surgelée
    • 100g de fromage blanc épais
    • 2 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse
    • 75g de gruyère
    • 2 cuillères à soupe d'herbes de votre choix (persil plat, ciboulette, cerfeuil)
    • 1 pincée de cayenne
    • sel
    • 3 oeufs

    Préparation

    Mélangez le fromage blanc, la crème, les herbes aromatiques et les deux jaunes d'oeufs. Assaisonnez de sel et de poivre de cayenne. Battez les deux blancs en neige et incorporez-les au mélange.

    Etendez la pâte feuilletée, décongelée, en une très fine abaisse. Découpez huit carrés de 8 à 10cm de côté. Répartissez la préparation au milieu de quatre carrés puis recouvrez des quatre carrés restants.

    Pressez les bords pour bien fermer les petits farcis, badigeonnez la suface du dernier oeuf battu et piquez le dessus de quelques coups de fourchette. Faites cuire à four chaud 20 minutes environ.

     

    L’épicier

     

    Un petit épicier de quartier voit s’ouvrir un petit restaurant chinois juste à côté de son magasin.

    Un jour le petit chinois vient voir l’épicier.
    - Bonjour Monsieur, je voudrais 5 boites de Whiskas.
    - Non non, pas question, je te connais tu vas servir ça à tes clients.
    - Non Monsieur, j’ai trois chats.
    - Ok amènes moi tes chats et on verra.
    Le petit chinois montre ses chats à l’épicier et repart avec ses boites de whiskas.

    Quelques jours plus tard, le petit chinois revient.
    - Bonjour Monsieur, je voudrais 3 boites de Canigou
    - Hors de question, ce coup ci tu ne me feras pas le coup, tu vas servir ça à tes clients.
    - Non Monsieur, j’ai trois Labrador.
    - Amènes les et on verra.
    Le petit chinois montre ses chiens et repart avec ses boites de Canigou.

    Quelques jours plus tard, le petit chinois entre dans l’épicerie avec un paquet à la main.
    Il le pose sur le comptoir, l’ouvre et laisse apparaître quelque chose qui pourrait faire vaguement penser à des boulettes de viande.
    L’épicier se dit que finalement il est bien gentil ce petit chinois puisque il lui apporte une de ses spécialités pour lui faire goûter.
    L’épicier trempe son doigt dans le contenu du paquet, goûte.
    - Mais….c’est de la merde !
    - Oui, je voudrais trois rouleaux de Papier WC, s’il vous plaît.

     

     Un touriste en visite en Israël     
      
    Un touriste en visite en Israël veut faire un tour de bateau sur le lac de Tibériade. Le responsable lui annonce le prix :
    - C'est deux mille piastres !
    Le touriste est indigné :
    - Quoi ! Deux mille piastres juste pour ça ?
    - Mais, monsieur, c'est le lac que Jésus a traversé à pied !
    - Pas étonnant, avec des tarifs pareils !

    Un homme était en train de rouler sur une route déserte

    Un homme était en train de rouler sur une route déserte quand il aperçut un panneau, qui disait :
    Les sœurs de la pitié – maison de la prostitution – 10 kms.
    Il pensait qu’il rêvait, que c’était son imagination, mais en continuant sa route il vit un autre panneau…
    Les sœurs de la pitié – maison de la prostitution – 5 km
    Il réalisa que ces panneaux étaient bien réels. Il continua de rouler jusqu’au 3ème panneau :
    Les sœurs de la pitié – maison de la prostitution – prochaine à droite.
    Curieux, il tourna à droite. Dans un coin du parking était un petit bâtiment de pierre.
    Sur la porte était inscrit : Les sœurs de la pitié.
    Il grimpa les marches et sonna. La porte s’ouvrit et une nonne habillée d’un long vêtement noir lui demanda : « Que puis-je faire pour vous mon fils ? »
    Il répondit : « J’ai vu un panneau le long de l’autoroute, et je suis intéressé… »
    « Très bien mon fils, suivez-moi s’il vous plaît… »
    Il passa par de nombreux passages et fut bientôt désorienté. La nonne s’arrêta devant une porte fermée et dit à l’homme, « Frappez à cette porte ».
    Ce qu’il fait, et une nonne, tenant une tasse ouvrit la porte.
    Elle lui demanda : « Placez 50€ dans cette tasse, et prenez ensuite la large porte en bois se trouvant à la fin du couloir »
    Il prit les 50€ de sa poche et les plaça dans la tasse de la seconde nonne.
    Il traversa rapidement le couloir, ouvrit la porte, la referma derrière lui…
    Quand la porte se ferma, quelle fut sa surprise de se retrouver sur le parking face à un panneau signalant : « Allez en paix, vous venez juste de vous faire enculer par les sœurs de la pitié ».

    « bon dimanchebon mardi »

  • Commentaires

    6
    chezmamielucette Profil de chezmamielucette
    Mardi 6 Août 2013 à 10:07

    Un petit coucou en passant pour te souhaiter une bonne journée, gros bisous

    5
    Soleillon Profil de Soleillon
    Lundi 5 Août 2013 à 16:21

    Je viens te souhaiter une bonne semaine avec toujours un beau soleil....

    Moi j'ai bien profité de mon week end pour faire des sorties...

    Beaucoup de fêtes aux alentours de chez moi...Et ca me change les idées...Merci pour tes gentils mots pour mon toutou Ugo

    A bientot...Mille bisous de ta petite princesse Jasmine...♥

    Image du Blog bullies.centerblog.net

    4
    edelweiss Profil de edelweiss
    Lundi 5 Août 2013 à 11:28

    Bonjour belle calinette, merci pour la recette beurk le cadeau du chinois mais trop marrante quand même ......la chaleur commence à venir et on va rester bien au frais avec la maison fermé mais un peu ras le bol de ne pas pouvoir sortir avec cette chaleur.

    belle journée et gros bisous

    Marlène

    3
    Lundi 5 Août 2013 à 11:12

    C'est toujours superbe à voir et moins fatigant que d'être sur place debout en pleine chaleur ou sous la pluie suivant les années!!
    Bon débute de semaine ma chère Calinette et gros bisous. Minouche

    2
    Lundi 5 Août 2013 à 10:51

    bon lundi gros kizoutes belges

    1
    Lundi 5 Août 2013 à 07:53

    Bonjour CALINETTE, j'aime bien la blague du chinois... Pour la recette, j'en ai une autre, unmorceau de pont-lévêque dans une feuille de brique, plus simple à faire et délicieux... Le soleil brille déjà, il va encore faire beau et chaud... Bon lundi, gros bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :