• bon dimanche de l'Avent

    bonjour à tous

    en ce dernier jour de novembre ,nous fêtons les

    Sérieux et autoritaire, André possède un sens de la réalité qui la garde des extravagances.
    André est hypersensible et têtu, ce qui la rend plutôt colérique.
    Étant à l'écoute des autres, André finit par savoir beaucoup de choses de ses proches.
    André a grand besoin de se consacrer à sa vocation ou à un idéal; sinon, il s'ennuie.
    La solitude et le secret, permettent à André d'assouvir sa soif d'indépendance.

    et dimanche de l'Avent

    L’Avent est la période durant laquelle les fidèles se préparent à célébrer simultanément la venue du Christ à Bethléem il y a deux mille ans, sa venue dans le coeur des hommes de tout temps et son avènement dans la gloire à la fin des temps : « Il est venu, Il vient, Il reviendra ! ».

    L’Avent est la période durant laquelle les fidèles se préparent intérieurement à célébrer Noël, événement inouï, et décisif pour l’humanité, puisque Dieu s’est fait homme parmi les hommes : de sa naissance à sa mort sur la Croix, il a partagé en tout la condition humaine, à l’exception du péché.

    Cette préparation de l’Avent est d’autant plus importante qu’il s’agit aussi de célébrer la venue du Christ dans le cœur des hommes de tout temps et son avènement dans la gloire à la fin des temps.

    Chacun est appelé à la vigilance et au changement de vie. La parole des Prophètes, qui retentit en chaque liturgie dominicale de l’Avent, redit la nécessité de la conversion et de la préparation du cœur, comme le rappellent également les autres lectures de la messe.

    Le début de l’Avent marque aussi l’entrée dans une nouvelle année liturgique : celle-ci commence chaque année avec ce temps de préparation à Noël, pour s’achever une année plus tard à la même période.

    À la Saint-André, l'hiver dit : Me voici !
    Neige de Saint-André, peut cent jours durer.
    Quand l'hiver n'est pas pressé, il arrive à la Saint-André.
    Pour Saint-André, l'hiver est vite ici.
    La neige de Saint-André, menace cent jours de durer.

    BLANCS DE POULET OPERA

    Ingrédients

      • Pour 4 personnes:



     

    • 4 blancs de poulet

    • 1 sachet de purée

    • 1/4 de litre de lait

    • 1 cube de bouillon de volaille

    • 1 cuillère à soupe de maïzena

    • 40g de crème

    • 1 verre de Cognac

    • 1 cuillère à café de paprika

    • 4 échalotes

    • 50g de beurre

    • 1 cuillère d'huile

    • sel

    • poivre

    Préparation

    Pelez les échalotes et coupez-les en fines rondelles.

    Dans une sauteuse, chauffez l'huile. Dorez-y les échalotes. Posez les blancs de poulet par dessus. Emiettez en surface le cube de bouillon et versez 1 verre d'eau chaude. Salez, poivrez et cuisez à couvert 30 minutes.

    Pendant ce temps, préparez la purée en suivant les indications du paquet. Ajoutez le beurre, tournez et maintenez-la au chaud. Retirez les blancs de poulet de la sauce et tenez-les au chaud.

    Mélangez la maïzena avec 2 cuillères à soupe d'eau froide. Ajoutez-la au jus de cuisson, ainsi que le paprika et cuisez en tournant 5 minutes à feu doux. Hors du feu, ajoutez la crème.

    Posez les blancs sur un plat chaud. Arrosez-les du Cognac chaud et flambez. Servez-les entourés de la purée et recouverts de la sauce.

    La bagnole

    Chez un marchand de voiture, un gars venu du fin fond de sa campagne contemple un véhicule exposé.
    - Elle est belle, hein? fait le vendeur. Une première main ! Une occase exceptionnelle, mon bon monsieur, comme neuve ! Et elle tape le 160…
    - Ça veut dire quoi, taper le 160 ?
    - Eh bien, par exemple, vous dînez chez vous tranquillement. Ensuite, avec votre femme, vous montez dans la bagnole, et à onze heures du soir, vous êtes à Paris. C’est pas beau ça ?
    - Oh ! Cré nom ! je vas l’acheter. Je reviendrai demain avec l’argent…

    Le lendemain, pas de gars de la campagne. Ni le surlendemain, ni les jours suivants. Et voilà que trois semaines plus tard, le vendeur de voiture le rencontre dans la rue.
    - Et Alors, qu’est-ce qui se passe ? Vous deviez passer prendre la bagnole le lendemain, c’était convenu !
    - Be oui… Mais finalement, j’ai changé d’avis. Parce que, comme m’a dit la Marie : « Qu’est-ce qu’on irait foutre à onze heures du soir dans une ville où on connaît personne ? » …

    « bon samedivoici décembre »

  • Commentaires

    8
    Lundi 1er Décembre 2014 à 06:15

    Bonjour  calinette .......si les dictons de  la saint   André  sont  bon  vas falloir  bien se couvrir ....tres  froid et brouillard  toute  la journée  hier  je suis rester au chaud .....je te souhaites  un bon lundi  gros  bisous

    7
    Mitou
    Dimanche 30 Novembre 2014 à 20:45

    coucou calinette

    La période de l'avent a commencé aujourd'hui avec la première bougie !!

    mais tout est près pour accueillir saint Nicolas la semaine prochaine !!

    gros bisous et bonne soirée

    MITOU

    6
    Dimanche 30 Novembre 2014 à 18:07

    Bonsoir.

    Merci pour ce très bel article concernant l'Avent.

    Merci aussi pour cette belle chanson qui me rappelle mon enfance .... et que j'ai fredonnée bien des fois.

    Bonne soirée et bonne semaine. Bon avent également.

    A bientôt.

    Nicole75 

    5
    Dimanche 30 Novembre 2014 à 16:22

    bonjour Calinette, presque envie de te dire bonsoir, tellement il fait gris...par contre 19 degrés...il faut déjà éclairer, c'est vraiment triste !! Avec tes blagues on sourit un peu

    bisous

    4
    Dimanche 30 Novembre 2014 à 11:55

    Que va nous réserver le mois de décembre qui arrive à grand pas ???  Hier il a plu mais pas de quoi fouetter le chat , ce matin le bleu essai de passer , il fait doux dans la maison sans  feu j'ai 21° dans la maison   bon dimanche   bises

                                                                     885601bon_dimanche01

    3
    Dimanche 30 Novembre 2014 à 10:04

    Bonjour Calinette, mon père s'appelait André et la définition du prénom est très juste.. Bonne journée, gros bisous

    2
    Dimanche 30 Novembre 2014 à 09:32

    Bonjour calinette

    Oui il fait froid et gris, c'est un temps à rester au lit. Je voulais aller au marché, mais je ne crois pas que j'irai.

    Bon dimanche quand même et bisous de Ftançoise

    1
    mireille du sablon
    Dimanche 30 Novembre 2014 à 06:48

    MDR, elle a raison la Marie!

    Bon dimanche, bises de Mireille du Sablon

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :