• bon dimanche

    nous fêtons les  et c'est l'épiphanie d'après le calendrier

    L'épiphanie

    Le terme "épiphanie" est issu du grec et signifie "apparition".

    Célébrée le 6 janvier, cette fête correspond à la présentation de Jésus enfant aux Rois Mages.
    Ce jour est aussi celui du premier miracle des noces de Cana et avant tout la date de baptême du Christ.

    Dès le Ve siècle, l'Eglise donna une importance considérable à cet événement. La galette des rois, servie à cette occasion, est une tradition typiquement française qui avait déjà cours au XIVe siècle. La galette était partagée en autant de portions que de convives, plus une. Cette portion supplémentaire, appelée "part du Bon Dieu" ou "part de la Vierge", était destinée au premier pauvre qui se présenterait.

    Pendant des siècles les chrétiens d'Orient célébrèrent la Nativité le jour de l'Epiphanie.
    Les Arméniens du Caucase le font encore aujourd'hui.

    Au Ier siècle il fut déjà décidé de donner primauté à la naissance du Christ plutot qu'à l'Epiphanie.

    Une chanson populaire raconte comment les Rois mages sont venus d'Afrique.
    Pour l'Evangile, ils arrivèrent de l'Orient. Peut être viennent ils tout simplement du mystérieux pays d'où sont originaires les Saintes Maries de la Mer et qui porta longtemps le nom d'Egypte.

    Longtemps, le 6 janvier (Epiphanie) fût plus important que le jour de Noël. Encore actuellement, en Espagne ce sont les Rois mages qui apportent les cadeaux à l'Epiphanie et non à Noel. Les Rois Mages sont bien plus importants dans le coeur des enfants espagnols que le Père Noel et le 6 janvier est l'occasion d'une grande fêtes et de défilés dans les rues espagnoles.

    Les rois mages

    Venus d'Orient, trois rois se mirent en route en suivant la lumière de l'étoile qui les guida jusqu'à Bethléem.

    Ils y trouvèrent l'enfant Jésus, qui appelèrent le " Nouveau Roi des Juifs ".
    Quand ils le découvrirent dans l'étable, près de ses parents, Marie et Joseph, ils s'agenouillèrent devant lui en signe de respect et lui apportèrent de l'or, de la myrrhe et de l'encens.

    L'origine des Rois mages est aujourd'hui encore obscure. On les dits savants, riches mais errants. Ces mystérieux personnages alimentèrent l'imaginaire qui enveloppe Noël.

    Une chanson populaire raconte comment les Rois mages sont venus d'Afrique.
    Pour l'Evangile, ils arrivèrent de l'Orient. Peut être viennent ils tout simplement du mystérieux pays d'où sont originaires les Saintes Maries de la Mer et qui porta longtemps le nom d'Egypte.
    Longtemps, le 6 janvier (Epiphanie) fût plus important que le jour de Noël.

    La symbolique des cadeaux en portait témoignage :
      l'or de Melchior célébrait la royauté,
    l'encens de Balthazar la divinité
    et la myrrhe de Gaspard annonçait la souffrance rédemptrice de l'homme à venir sous les traits de l'enfant.

    Longtemps ce jour là, on célébra le miracle de Cana : de l'eau changée en vin.

    Un rituel de quête terminait jadis la période des 12 jours de fêtes.

    Les quêteurs recevaient souvent en guise de présent une part de galette.

    Qu'est ce que la myrrhe ?

    La myrrhe est une résine odorante fournie par un arbre d'Arabie, le balsamier.

    Longtemps ce jour là, on célébra le miracle de Cana : de l'eau changée en vin.
    Un rituel de quête terminait jadis la période des 12 jours de fêtes.
    Les quêteurs recevaient souvent en guise de présent une part de galette.

    Origine de la fève et de la galette

    La fève dans la galette des rois remonte au temps des Romains. C'est une fève blanche ou noire qui était déposée pour les scrutins. Au début de janvier, les saturnales de Rome élisaient le roi du festin au moyen d'une fève. Si la tradition est d'origine religieuse, elle est devenue une tradition familiale où on se rassemble pour découper la fameuse galette. Celui qui trouvera la fève sera couronné roi ... et choisira sa reine.

    En Angleterre, comme en Bourgogne, anciennement, on préférait former un couple "d'occasion" en mettant dans la galette une fève et un petit pois.

    Dans de nombreux pays ou région du sud, la galette est remplacée par une couronne en brioche.

    La part du pauvre

    La première part est toujours la "part du pauvre", la "part de Dieu et de la Vierge" et elle était désignée par le plus jeune enfant de la famille.

    Il y avait aussi la part des absents - le fils aux armées, le parent sur un vaisseau du roi, le pêcheur qui n'était pas rentrés.

    La part était rangée dans la huche jusqu'à leur retour, une façon tendre de dire "on a pensé à vous". S'il se gardait longtemps, sans s'émietter et sans moisir, c'était un bon présage.

    Les coutumes françaises

    En Franche-Comté, les enfants se déguisaient en Roi mage et portait ceinture dorée sur une chemise constellée d'étoiles. Ils allaient de porte en porte en chantant et en agitant des sonnettes réclamer leur part.

    Les filles à marier ne manquaient pas le soir d'adresser une prière:

    Afin de voir en mon dormant
    Celui que j'épouserai de mon vivant"

    En Basse Bretagne, c'est un pauvre tirant un cheval orné de buis et de laurier qui s'arrête de porte en porte pour recueillir la part des pauvres.

    En Franche-Comté, c'est la galette de goumeau qui peut peser jusqu'à 150 kilos qu'on appelle aussi galette de goumeau bisontine, galette des rois ou papet. Faite de pâte briochée, on la retrouve chez tous les boulangers pâtissiers bisontins et quelques autres du département du Doubs.

    La galette des rois, toute de pâte feuilletée, dans laquelle on glisse une fève symbolise la haute cuisine française.

    Au Québec, la coutume est reprise avec ardeur.
     

    Coutumes à travers le monde

    En Espagne
    En Espagne, le "Jour des 3 Rois" est un jour férié. On en profite pour échanger les cadeaux de Noël à cette date et non pas à Noel puisque, originellement, ce sont les rois mages qui apportèrent 12 nuits après la naissance de l'enfant Jésus, des présents.

    La veille, des carrosses paradent dans les rues. On lance fruits confits et bonbons, prémices du lendemain.

    Pour cette occasion, on confectionne un pain en forme de couronne parfumé de zestes de citron et d'orange, brandy et eau de fleur d'oranger, décoré de fruits confits et d'amandes effilées. On y glisse une pièce d'argent, une figurine de porcelaine ou un haricot sec.
     

    En Italie
    En Italie, au sud principalement, plus loin des traditions du nord de l'Europe, l'ambiance est tout autre. La fée bienfaitrice Befana distribue les cadeaux, comme le Père Noël, pendant la nuit de l'Epiphanie… d'où elle tire probablement son nom.

    Mais les enfants désobéissants reçoivent un bout de charbon tiré de son grand sac. A la fois bonne et intraitable, tour à tour Saint-Nicolas et Père Fouettard. Car elle est vêtue de noir, et symbolise à la fois le mal et la fin de la saison des nuits longues. On retombe toujours sur les mêmes croyances ancestrales, la peur de l'interminable nuit.
     

    En Guadeloupe
    Ici, on ne fête pas comme tout le monde. L'Épiphanie ne représente pas le dernier jour des festivités de Noël mais le premier jour de "kannaval" qui se termine ... le soir du Mercredi des Cendres, dernier jour de folie où diables et diablesses vêtus uniquement de noir et blanc envahissent les rues.

    Le soir voit s'approcher la fin du carnaval par "Grand brilé Vaval", l'incinération du roi Carnaval, "Vaval", sous les cris et lamentations de la foule.
     

    Au Mexique
    L'Épiphanie se prépare 10 jours avant Noël avec les posadas. Comme les Rois Mages guidés par l'étoile du berger, chaque famille, en procession, apporte des friandises sur la place de chaque village. Elles serviront à remplir les pinatas, d'énormes animaux en poterie ou papier mâché très colorés qu'on suspend le jour de l'Épiphanie. Les enfants doivent essayer de briser la pinata afin qu'elle s'ouvre comme une corne d'abondance, déversant tout leur contenu de friandises et de menues monnaies.

    Si, dans plusieurs pays, l'Épiphanie couronne le roi ou la reine de la fête, la coutume est moins heureuse dans ce coin du monde ... En effet, celui qui découvre un petit Jésus en sucre ou une fève dans la rosca de reyes ou couronne des rois, devra organiser et payer la fête de la Chandeleur où tous les convives sont invités à déguster des tamales. Celui qui est un peu avare, n'hésite pas à avaler la fève, chuchote-t-on en coulisse mais puisque la fête se fait en famille et entre amis, le subterfuge est rapidement pointé du doigt avec rires et sarcasmes. 
     

    À partir de Saint-Siméon, tu peux semer tes melons.
              À partir de Saint-Siméon, tu peux semer tes melons.
    À la Saint-Siméon, la neige et les tisons.
    À la Saint-Gerlac le temps froid et serein, l'année sera bonne c'est certain.

    GALETTE DES ROIS



     

     

    Ingrédients

    Pour 8 personnes:

    • 400g de pâte feuilletée surgelée
    • 75g de poudre d'amandes
    • 75g de sucre
    • 100g de beurre
    • 2 oeufs
    • 1 verre à liqueur de rhum
    • 1 fève

    Préparation

    Faites dégeler la pâte feuilletée. Etalez-la en 2 abaisses de 3 mm d'épaisseur chacune. A l'aide d'une assiette, découpez 2 ronds.

    Dans une grande jatte, mettez le beurre ramolli (mais non fondu), la poudre d'amandes et le sucre. Mélangez énergiquement au fouet pour obtenir une pâte mousseuse. Ajoutez alors les oeufs entiers et le rhum. Mélangez à nouveau.

    Sur l'un des ronds de pâte, déposez la garniture. Déposez la fève et recouvrez avec la deuxième abaisse.

    Soudez les 2 parties en mouillant légèrement les bords. Décorez le dessus à l'aide d'une pointe de couteau.

    Laissez reposer 15 minutes, puis enfournez à four chaud pour 30 minutes. A la fin de la cuisson, saupoudrez de sucre glace puis repassez la galette au four quelques instants pour obtenir un glaçage. La galette se déguste tiède.


    Surprise !

    Quatre amis passent des semaines à planifier une sortie en forêt pour chasser et pêcher.

    Deux jours avant le départ, la femme de Frank lui interdit d’y aller, scène de ménage à l’appui. Les trois autres sont très agacés mais que peuvent-ils faire ?

    Deux jours après, ils arrivent sur le site où ils doivent camper et trouvent Frank, assis là près de sa tente, ayant empilé du bois et faisant cuire du poisson sur le feu.

    - Mais depuis quand t’es là ?
    - Je suis là depuis hier soir…
    - Incroyable ! Et comment t’as fait pour convaincre ta femme de te laisser venir ?
    - Hier après-midi, j’étais assis dans mon fauteuil, ma femme est venue derrière moi et m’a demandé : «Devine qui c’est ?» en posant ses mains sur mes yeux. Quand je me suis retourné, je l’ai vue dans une nuisette hyper sexy. Elle m’a pris par la main et m’a emmené dans la chambre où brûlaient au moins douze bougies, des pétales de roses un peu partout.
    Et sur le lit il y avait des menottes et des cordes ! Alors elle m’a demandé de la menotter et de l’attacher au lit, ce que j’ai fait ! Elle m’a dit : «Et maintenant, fais ce que tu veux !…»

    « bon samedibon lundi »

  • Commentaires

    14
    Lundi 5 Janvier 2015 à 06:04

    http://petitemimine.p.e.pic.centerblog.net/2e9b9c3b.gif

    et bon lundi a toi  gros bisous

    dany

    13
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 20:57

    Bonsoir Calinette pas de galette ici aujourd'hui!!! mon mari s'est remis au régime !! alors tant pis. Il a fait beau et nous avons marché d'un bon pas, nous n'avons rencontré qu'une gamine dans les rues de notre vvillage, mais des chiens qui aboyaient à notre passage beaucoup et pas gentiment, c'est un peu ttristounet un village en hiver, mais bon, cela fait du bien de s'aérer. bisous et bonne soirée  MTH

    12
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 15:33

    J'admire tes explications complètes Calinette, je me doutais que tu allais en cette Epiphanie nous réserver un très bel article !!

    Mes bisous pour une belle semaine !Nicole

    11
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 11:51

    Bonjour Calinette .

    Voila que je reprend mon train train quotidien .

    Chez nous le temps est assez détraqué .

    Nous avons des jours avec des températures négatives et des jours comme aujourd'hui , on se croirait au mois de Mai .

    Je te souhaite un bon Dimanche .

    Bisous de nous deux .

    10
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 11:31
    le bonheur des pâtissiers cette fête...en Provence on a aussi le gâteau des rois, avec fève et santons bisous
    9
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 10:37

    merci pour ces informations - pour nous pas de galette, simplement une tarte aux pommes - je te souhaite un bon dimanche - bises Mamy Annick

    8
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 10:00

    Bonjour Calinette, un article bien complet sur l'Epiphanie... Je dégusterai avec plaisir la galette des rois... Bon dimanche, gros bisous

    7
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 09:30

    Bonjour Calinette ton article est bien plus complet que le miens merci de touts ces infos je te souhaite une bonne journée bises

    6
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 08:27

                                                        

    Tous mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année bonheur et santé pour toi et les tiens ,

    je suis toujours dans le midi ,jusqu'au 12 janvier c'est la raison de mon absence sur les blogs

    Gros bisous Hélène

    5
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 08:26

    Bonjour calinette tous d'abord en te présentant mes voeux pour 2015 que cette nouvelle année voit réaliser tous tes projets et t'apporte joie bonheur et te garde en bonne santé bisous ... à bientôt

    4
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 08:15

    c''est une fête et coutûme que j'aime beaucoup

    un moment de partage comme je les aime !!!!

    c'est super !!! pas encore fait de galette .. mais je vais m'y mettre

     

    3
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 07:47

    Je l'achète  cela va plus vite , tu te rends compte demain mon anniversaire  je n'ai qu'à mettre joyeux anniversaire ma pâtissière m'en fait une pour 15 pers et le tour est joué hihihihi   Je t'envois du soleil  hier les (estivants étaient en tee-shirt ) j'ai remis des photos sur mon billet  tu verras  les trois commerçantes sont en bras de chemise  !!!!! ce temps est fou  bisous 

    Pour l'Epiphanie !

    2
    Mitou
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 07:46

    Coucou Calinette

    Se sera un dimanche avec les p'tits loups pour déguster les bonne galettes maison !!

    gros bisous et bon dimanche

    MITOU

    1
    Dimanche 4 Janvier 2015 à 07:40

    bonjour

     ce matin pas besoin de faire la galette des rois car ma voisine va m en donner plusieurs son fils travaille dans une usine de fabrication de galettes plus ou moins haut de gamme et tous les ans nous en profitons car il les as pour presque rien et elles sont délicieuses , donc je ne me casse pas la tete pour en faire a ce moment la , par contre dans l année j en fais sans feve bien sur , mais c est un tres bon dessert comme ça aussi , je le sfais parfois aux pommes

    j espere que tu as tres bien commencer cette nouvelle année et en avant c est partit pour de bon cette fois encore avec comme chaque année son lot de bonne et de moins bonne chose faut hélas s y attendre aussi deja coté gouvernement ou il nous soucre tout ce que nous avons , et la non plus nous n y pouvons rien du tout

     je te dis donc tres bon dimanche et je t embrasse

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :